Accueil



L’association
« AMAP d'Autan-Jacques-Dezeuze
est le collectif formé de l’ensemble des amapiens et paysans engagés dans un ou plusieurs contrats, pour former un partenariat solidaire,
local,

sans intermédiaire commercial,

visant la stabilité et la pérennité des activités fermières.

Son objet est :

  • de maintenir et de développer une agriculture locale, économiquement viable,
    socialement équitable et écologiquement soutenable, à faible impact environnemental, créatrice d’activité économique et d’emploi, de lien social et de dynamique territoriale,
    s'inscrivant plus largement dans le cadre d'une économie
    sociale et solidaire, équitable et de proximité,


  • de promouvoir un rapport responsable et citoyen à l’alimentation,

  • de contribuer à la promotion des principes de souveraineté alimentaire aussi bien sur son territoire, qu'ailleurs dans le monde.






dimanche 13 décembre 2020

Les contrats disponibles

Les contrats pour la saison 2020/2021
Légumes d'Autan du Lundi
Légumes Ort del Pueg du Jeudi
Pain d'Alix
Oeufs de la poule au Plô
Pommes du jeu de pommes
Sont aussi disponibles et téléchargeables sur le site ( rubrique Documents) et aussi sur notre site Cagette http://app.cagette.net/group/8491, Le contrat complémentaire Choucroute , le contrat Champignons, les contrats de fromage (chèvre de la ferme des Cabrials, et depuis cet été le contrat de Patricia GRIMIGNI, Earl Cazes Haut, TEYSSODE)  les produits lactés du GAEC Paulin.

Pas mal de nouveautés donc depuis le lancement de notre AMAP en 2003!


samedi 12 septembre 2015

Alelier Choucroute Série 2

 Samedi 12 septembre 2015

Pour la deuxième année, Manu avait appelé les amapiens à participer au premier atelier choucroute de la saison. L'an dernier, le premier essai de 200Kg ayant été un succès, il a décidé de monter un peu en puissance:
  • Plants à partir de graines bio pour les planter en quatre venues sur le terrain des Fitelles;   si le temps est favorable et si les aleurodes se contentent d'en  rester seulement à la destruction d'une venue sur les quatre, peut être arrivera-t-il à obtenir une tonne de ces beaux choux qui sont déjà délicieux crus!
  • Il a aussi acheté un robot râpeur d'occasion, payé quand même 1200 € et des fûts en plastique alimentaire pour 450 €.
  • Avec du pin douglas de la montagne noire et des tubes de métal, il a fabriqué deux pilons bien efficaces pour tasser le chou râpé avec le sel de Guérande.
Nous avons fabriqué 300 Kg de choucroute en 3 heures de temps avec une petite équipe de 8 personnes, dans la bonne humeur, d'autant qu'à midi un apéro aussi copieux qu'un repas campagnard nous attendait!
Avis aux amateurs, la deuxième moitié de cette venue est prévue samedi prochain 19 Septembre!

Quelques photos de cette matinée bien sympathique


 Un grosse benne de choux derrière le tracteur nous attendait à 9 Heures.


D'abord les laver et enlever les grosses feuilles vertes



Pour avoir des choux tout propres


Les couper en quatre



et enlever le trognon, le "calos" comme on dit en occitan

Le nouveau robot ,




Mais aussi la madoline..... et l'huile de coude
Pour râper les quartiers de choux

10 Kg de chou râpé et 150 grammes de gros sel de Guérande



Et on tasse:
L'eau des cellules végétales va diffuser vers l'extérieur, dissoudre le sel et constituer une saumure. Le phénomène va se poursuivre naturellement par osmose

et finir par recouvrir complètement la masse.
On dispose quelques feuilles de chou pour protéger, puis les planchettes de bois et une grosse pierre en granit du Sidobre.
La fermentation lactique démarre déjà; on met le couvercle et son cerclage bien arrimé. Un petit trou de 4mm permet au gaz de s'échapper.

Rendez vous dans 8 semaines pour déguster cette première choucroute!

samedi 18 octobre 2014

Atelier Choucroute

Ce samedi 18 octobre
Nous avons participé avec Manu et Stephanie au premier atelier choucroute de l'AMAP d'Autan.
Avec nos paysans, il y avait Constance la stagiaire avec sa maman, Marie Ange et Bernard, Christine, Yvette, Didier
Sur une idée datant de quelques mois, Manu avait commandé ses semences de choux cabus. La récolte étant prête à se faire sur le terrain des Fitelles, un framadate a été lancé pour organiser cet atelier.
 
Le matin même à 7heures, Manu est allé
ramasser de beaux gros choux.











Il faut d'abord retirer le feuilles
extérieures terreuses. Arriver à un chou bien propre et bien blanc sans trop utiliser le jet d'eau, car la choucroute sera moins bonne si le chou est trop mouillé.
Couper en deux ou en quatre quand ils sont très gros....










et retirer le trognon....


Pour râper, la mandoline:











Un duo de mandoline c'est déjà un concert, non?
Bien peser le chou râpé et le gros sel de Guérande à rajouter entre 1% et 3% selon les recettes communiquées par les autres AMAP. On s'est tenus entre les deux; 200g de sel pour 10kg de chou!













On dépose la couche de 10 Kg de chou dans le grand fût en plastique alimentaire de 120 litres acquis chez Tom Press, à Sorèze, puis on saupoudre avec le sel


et avec un pilon de bois


On pile

On pile

On pile

Il faut que l'eau des cellules végétales en sorte et avec le sel puisse constituer une saumure. Cette saumure doit bien recouvrir le chou.  La fermentation lactique qui va durer à peu près 5 semaines ne doit pas être perturbée par d'autres bactéries.
Pour être sûr que la saumure recouvre toujours le chou, on dépose deux planches de bois taillées en demi lune et par dessus une grosse pierre ( en granit du Sidobre, bien sûr!)
Il ne reste plus qu'à fermer les fûts. Dans le couvercle un petit trou de 4mm de diamètre a été percé pour que le gaz de fermentation puisse s'échapper. Un serrage du cercle métallique. Et voilà 240 Kg de choucroute réalisés dans la bonne humeur et dans la matinée par cette petite équipe sympatique. L'apéro qui a suivi était bien gagné! Dans quelques semaine une invitation va être lancée aux amapiens et à nos producteurs pour venir la goûter.
Manu et Stéph offriront la choucroute. Les Amapiens participeront pour la charcuterie et le Riesling ou la bière.
Ceux qui le voudront signeront les contrats  à 20 € pour 1 Kg de choucroute par mois pendant 5 mois .
On se met en quête d'un lieu accueillant pour cette ripaille!
Surveillez vos courriels!